Passer des preuves à la pratique : interview d’Andrea Hardy, diététicienne (II)

Le rôle des diététicien(ne)s est clé dans la transposition des preuves scientifiques concernant la santé intestinale dans des recommandations pratiques. Tel que l’explique Andréa Hardy, diététicienne à Calgary (Canada,) dans cette seconde partie de l’interview enregistrée à Rome pendant le 7e Sommet Mondial sur le Microbiote Intestinal et la Santé 2018 : « la désinformation est très répandue, et de ce fait nous devons être prêts à la combattre ».

La diététicienne canadienne explique comment s’y prendre avec les patients mal informés afin d’établir des liens de confiance. « Par exemple, les régimes sans gluten, que seuls les patients cœliaques devraient suivre, sont très à la mode en ce moment. Or, il a été prouvé qu’une alimentation dépourvue de gluten a des effets négatifs sur le microbiome. »

« Quand vous réussissez à montrer à vos patients les conséquences de leur alimentation sous un autre angle, ils ont tendance à réagir positivement », conclut Hardy dans cette vidéo de l’interview.

GMFH Editing Team