La vie en milieu rural, l’accouchement par voie basse, la possession d’un animal de compagnie, la consommation d’une grande variété d’aliments, la faible utilisation d’antibiotiques et le microbiote du lait maternel peuvent éviter que nos enfants développent une allergie respiratoire ou alimentaire. Mais et si les différences dans le microbiote intestinal pouvaient prédire quels enfants guériront de leurs allergies ?

Le rôle de l’alimentation dans le comportement attire de plus en plus l’attention de la communauté scientifique, mais les recherches actuelles visant à établir la responsabilité directe du microbiome intestinal dans certains comportements comme l’anxiété, la dépression et le comportement autistique ont donné des résultats incohérents.

#GMFH10Years : célébrons nos 10 ans ensemble !

3 Mar 2022

by GMFH Editing Team

Cela fait 10 ans que notre équipe s’est réunie avec pour mission de partager les connaissances sur la science du microbiote intestinal avec des chercheurs, des professionnels de la santé et le reste du monde !

La nourriture apporte de nombreux composants, dont les nutriments, qui renforcent le système immunitaire et favorisent une défense efficace contre les agents pathogènes. Dans le contexte sanitaire actuel, la qualité de notre alimentation est primordiale non seulement pour nous protéger des formes graves de COVID-19, mais aussi pour améliorer l’efficacité du vaccin contre la COVID-19, en particulier chez certains groupes de personnes à risque.

Au quotidien, le microbiote intestinal est exposé et modifié par une série de facteurs, dont l’alimentation est l’un des plus importants. De nouvelles découvertes de l’American Gut Project ont révélé que la source d’eau potable figure parmi les facteurs clés contribuant à expliquer la variation du microbiote intestinal.

Notre sélection des contenus les plus populaires de l’année est déjà un classique et un excellent moyen de remémorer les avancées importantes et les nouveaux développements dans nos connaissances sur le microbiote intestinal. En 2021, nous avons été témoins de débats fascinants qui confirment la portée de l’impact du microbiome intestinal sur la santé globale.