De nouvelles preuves suggèrent l’existence d’une association entre une alimentation équilibrée — avec une prédominance d’aliments à base de plantes — et des microbes intestinaux spécifiques, liés à un moindre risque de développer du diabète de type 2. Le Dr Stéphane Schneider nous explique ce que des études récentes ont démontré concernant l’importance de prendre soin de notre alimentation pour prévenir ou mieux contrôler le diabète de type 2 à travers le microbiome intestinal.

Ce qui se passe dans notre intestin peut affecter les organes distaux qui ne sont apparemment pas connectés à celui-ci. Le Dr Premysl Bercik explore les résultats d’études récentes concernant l’association entre le microbiome et les troubles neurologiques.

Une grande diversité de microorganismes vit dans et autour de notre corps. La plupart d’entre eux sont non seulement inoffensifs, mais aussi essentiels. Dans cette nouvelle interview accordée à l’occasion du 10e anniversaire du GMFH, le Dr Joël Doré, explique l’importance de préserver l’équilibre de notre monde microbien intérieur pour une meilleure santé.

S’il est vrai que le microbiote intestinal humain peut affecter la santé métabolique, seules quelques souches bactériennes se sont avérées potentiellement utiles dans les cas d’obésité. Le Pr Patrice D. Cani nous met à jour sur les effets d’Akkermansia muciniphila sur la santé, l’une des bactéries intestinales les plus étudiées pour la gestion du poids.

Nous connaissons depuis longtemps la composante microbienne de l’obésité. Mais voilà que maintenant, une équipe de scientifiques dirigée par Patrice D. Cani a réussi à isoler à partir d’un intestin humain une nouvelle bactérie capable de contrer l’obésité, l’inflammation et la dysrégulation du glucose induites par l’alimentation chez des souris.