Tag Archives: fibres

Maintenant qu’il est reconnu comme la clé d’une bonne santé, de plus en plus de personnes se demandent comment prendre bien soin de leur microbiote intestinal. La diététicienne Danielle Capalino explique comment prendre soin de vos bactéries intestinales.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Maintenant qu’il est reconnu comme la clé d’une bonne santé, de plus en plus de personnes se demandent comment prendre bien soin de leur microbiote intestinal. La diététicienne Danielle Capalino explique comment prendre soin de vos bactéries intestinales.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Les fibres sont essentielles à la santé du microbiote intestinal et par conséquent à notre santé. La richesse, l’abondance et la diversité sont les trois facteurs clés pour un microbiote intestinal sain.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Les fibres sont essentielles à la santé du microbiote intestinal et par conséquent à notre santé. La richesse, l’abondance et la diversité sont les trois facteurs clés pour un microbiote intestinal sain.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Interrogé à l’occasion du 8e Sommet Mondial sur le Microbiote Intestinal pour la Santé, à Miami, le Professeur Zhao décrit l’impact de la nourriture sur le microbiote intestinal et la manière d’améliorer notre santé métabolique.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Interrogé à l’occasion du 8e Sommet Mondial sur le Microbiote Intestinal pour la Santé, à Miami, le Professeur Zhao décrit l’impact de la nourriture sur le microbiote intestinal et la manière d’améliorer notre santé métabolique.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Interviewé lors du Sommet Mondial de la Santé du Microbiote Intestinal, Eric Martens, chercheur à l’Université du Michigan, explique pourquoi la lecture et la compréhension des étiquettes alimentaires des différents types de fibres sont compliquées pour la plupart des gens.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Interviewé lors du Sommet Mondial de la Santé du Microbiote Intestinal, Eric Martens, chercheur à l’Université du Michigan, explique pourquoi la lecture et la compréhension des étiquettes alimentaires des différents types de fibres sont compliquées pour la plupart des gens.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Dans cette vidéo de l’interview accordée à GMFH par Kate Scarlata, diététicienne de Boston, à l’occasion du 8e Sommet Mondial sur le Microbiote Intestinal et la Santé 2019, celle-ci nous parle de la façon dont le microbiote intestinal influence notre santé.

GMFH Editing Team

Dans cette vidéo de l’interview accordée à GMFH par Kate Scarlata, diététicienne de Boston, à l’occasion du 8e Sommet Mondial sur le Microbiote Intestinal et la Santé 2019, celle-ci nous parle de la façon dont le microbiote intestinal influence notre santé.

GMFH Editing Team

Cette infographie de l’Association Scientifique Internationale pour les Probiotiques et les Prébiotiques (ISAPP) propose une intéressante comparaison entre prébiotiques et fibres, tout en décrivant leur impact sur la santé et le microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Cette infographie de l’Association Scientifique Internationale pour les Probiotiques et les Prébiotiques (ISAPP) propose une intéressante comparaison entre prébiotiques et fibres, tout en décrivant leur impact sur la santé et le microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Une alimentation saine riche en fibres et des horaires de repas réguliers pendant la journée sont des outils simples auxquels nous pouvons facilement accéder pour améliorer la rythmicité du microbiote intestinal.

Manon Oliero
Manon Oliero débute son doctorat sur le microbiote intestinal, la nutrition et le cancer au CRCHUM de Montréal. Avant, elle s’est spécialisée dans le domaine du microbiote intestinal et de la nutrition en obtenant un master à Paris en microbiologie et un diplôme d’ingénieur en alimentation et santé à Beauvais. Elle a fait ses premiers pas dans le domaine de la communication scientifique à Barcelone à la suite de son travail sur le microbiote intestinale et l’alimentation au VHIR. Elle est vraiment concernée par la santé publique et pense qu’avec une meilleure alimentation et un mode de vie plus sain nous pourrions être en bonne santé.

Une alimentation saine riche en fibres et des horaires de repas réguliers pendant la journée sont des outils simples auxquels nous pouvons facilement accéder pour améliorer la rythmicité du microbiote intestinal.

Manon Oliero
Manon Oliero débute son doctorat sur le microbiote intestinal, la nutrition et le cancer au CRCHUM de Montréal. Avant, elle s’est spécialisée dans le domaine du microbiote intestinal et de la nutrition en obtenant un master à Paris en microbiologie et un diplôme d’ingénieur en alimentation et santé à Beauvais. Elle a fait ses premiers pas dans le domaine de la communication scientifique à Barcelone à la suite de son travail sur le microbiote intestinale et l’alimentation au VHIR. Elle est vraiment concernée par la santé publique et pense qu’avec une meilleure alimentation et un mode de vie plus sain nous pourrions être en bonne santé.

Le régime alimentaire a une énorme influence sur la composition du microbiote intestinal, et il est prouvé que la façon dont le microbiote intestinal métabolise notre nourriture serait plus importante que ce que nous mangeons.

Allison Clark
Allison Clark a un mastère en nutrition et santé de l’Université Ouverte de Barcelone et un mastère en journalisme. Rédactrice freelance et nutritionniste, elle a publié diverses évaluations pour les pairs sur le rôle du microbiote intestinal dans la santé, les maladies et les performances dans les activités d’endurance. Allison s’intéresse notamment au rôle de l’alimentation et du microbiote intestinal dans la santé et les maladies. Suivez-la sur Twitter @Heal_your_Gut.

Le régime alimentaire a une énorme influence sur la composition du microbiote intestinal, et il est prouvé que la façon dont le microbiote intestinal métabolise notre nourriture serait plus importante que ce que nous mangeons.

Allison Clark
Allison Clark a un mastère en nutrition et santé de l’Université Ouverte de Barcelone et un mastère en journalisme. Rédactrice freelance et nutritionniste, elle a publié diverses évaluations pour les pairs sur le rôle du microbiote intestinal dans la santé, les maladies et les performances dans les activités d’endurance. Allison s’intéresse notamment au rôle de l’alimentation et du microbiote intestinal dans la santé et les maladies. Suivez-la sur Twitter @Heal_your_Gut.

Nous vous invitons à consulter notre infographie pour découvrir comment une barrière intestinale défaillante peut jouer un rôle dans le développement de maladies gastro-intestinales.

GMFH Editing Team

Nous vous invitons à consulter notre infographie pour découvrir comment une barrière intestinale défaillante peut jouer un rôle dans le développement de maladies gastro-intestinales.

GMFH Editing Team

Le Dr Mackay, immunologiste et professeur à l’université de Monash, à Melbourne, désigne le microbiote intestinal comme l’un des éléments clés de l’augmentation des maladies auto-immunes.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Le Dr Mackay, immunologiste et professeur à l’université de Monash, à Melbourne, désigne le microbiote intestinal comme l’un des éléments clés de l’augmentation des maladies auto-immunes.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.