Les idées sur les microbes qui méritent d’être partagées : compte-rendu de « Follow Your Gut » de Rob Knight

Rob-Knight-book-

Rob Knight, de l’Université de Californie à San Diego, nom incontournable de la science du microbiote intestinal, avoue qu’à force d’étudier le monde microbien logé dans et sur le corps humain, il a fini par se sentir tout petit. Dans le livre intitulé « Follow Your Gut (Suivez votre instinct) », édité par TED Books et écrit en collaboration avec l’écrivain scientifique Brendan Buhler, portant sur la science du microbiome, Knight affirme que « les récentes découvertes sur ce monde minuscule servent à recadrer nos égos. » Car de nombreuses choses que les humains croyaient dominer — du risque de maladie à certains comportements — pourraient être en fait contrôlées par nos microbes.

Knight s’est uni à Buhler pour écrire « Follow Your Gut » comme une suite à sa TED-conférence de 2014, « How our microbes make us who we are (Comment les microbes font de nous ce que nous sommes) ». Les auteurs ont ressenti la nécessité d’écrire ce livre comme un complément indispensable de la conférence afin de permettre au lecteur d’en explorer les idées à un rythme plus confortable que celui d’une vidéo de 17 minutes et demie bourrée d’informations.

« Follow your gut » vise à offrir à grands traits un aperçu complet de ce que nous connaissons à propos du microbiote intestinal. Knight offre à ses lecteurs un guide concis, assez court pour être lu d’une seule traite, mais suffisamment long pour développer les analogies et explications nécessaires. Tout au long du livre, Knight et Buhler réussissent à introduire des concepts parfaitement raisonnés de manière que même les lecteurs étrangers aux conventions scientifiques arrivent à les appréhender.

Ce livre, si bienveillant à l’égard des microbes, couvre divers sujets tels que la manière dont nous obtenons notre microbiome, comment le microbiote influence notre corps et notre cerveau, les différentes façons de « pirater » notre microbiome ou comment les antibiotiques lui nuisent, ainsi que quelques réflexions sur ce que le futur nous réserve.

Le livre commence par un voyage à travers l’organisme, en expliquant les microbes présents à chaque endroit pour finir par se focaliser sur l’intestin. Knight souligne ce que nous savons déjà sur la manière dont l’intestin des nourrissons est colonisé par les bactéries, et nous fait part d’une anecdote personnelle, désormais célèbre, qui raconte comment il a frotté en cachette sa fille, née d’une césarienne en urgence, avec les microbes vaginaux de la mère. (Un article publié récemment explorait l’utilisation d’une technique d’« ensemencement vaginal » similaire pour les enfants nés par césarienne.)

En outre, de brèves sections expliquent les liens entre les microbes et de nombreuses maladies ou pathologies (y compris l’obésité), ainsi que l’axe intestin-cerveau. Les auteurs se servent ensuite d’une analogie avec la « pelouse » pour expliquer quatre solutions potentielles pour changer et protéger le microbiome : des prébiotiques (pour la fertilisation), probiotiques (pour l’ensemencement de la pelouse), transplantations fécales (pour la mise en place d’un nouveau gazon), et vaccins (pour l’entretien préventif de la pelouse). L’idée de recourir aux vaccins est particulièrement originale. Knight affirme qu’une fois que les scientifiques auront identifié les bactéries responsables de déclencher certaines maladies — voire peut-être la dépression — nous pourrons profiter de la spécificité des vaccins pour nous protéger de ces bactéries.

Knight souligne que de nombreuses études ont mis en évidence les méfaits des antibiotiques. Ces derniers, omniprésents, seraient utilisés pour de nombreux procédés médicaux (par exemple ceux entourant la naissance d’un bébé), sans que cela se sache pour autant. Il soutient en effet que les dommages causés par les antibiotiques ne seraient pas négligeables. Une illustration qui figure dans le livre montre d’ailleurs un avion qui lance des antibiotiques comme s’il s’agissait de bombes, détruisant à son passage les bons et les mauvais microbes.

Le livre se conclut par la même observation que la conférence TED de Knight : « le besoin de développer une sorte de GPS microbien — un guide sur les connaissances actuelles qui nous indiquerait à quel stade nous nous trouvons, ainsi que vers où nous voulons nous diriger et comment y parvenir. » Il nous reste encore beaucoup à apprendre afin d’atteindre cet objectif et Knight est l’un des scientifiques aux commandes de cette mission.

Kristina Campbell
Kristina Campbell
L’écrivain scientifique Kristina Campbell (M. Sc), résidant en Colombie-Britannique, au Canada, s'est spécialisée dans la communication sur le microbiote intestinal, la santé digestive et la nutrition. Auteur du best-seller Well-Fed Microbiome Cookbook, ses articles en tant que freelance sont parus dans des journaux du monde entier. Kristina s'est jointe à l'équipe d'édition de Gut Microbiota for Health en 2014. Retrouvez Kristina sur : GoogleTwitter