Les acides gras à chaîne courte

Lorsque vous consommez des fibres alimentaires, ce n’est pas votre organisme qui les décompose, mais les bactéries logées dans votre gros intestin ! Cette activité bactérienne produit d’importantes molécules dénommées acides gras à chaîne courte (AGCC), composées d’un maximum de six atomes de carbone ainsi que d’atomes d’oxygène et d’hydrogène. Votre corps absorbe environ 95 % de ces AGCC et les fait travailler. Pourrait-on attribuer à l’activité des SCFAs les effets bénéfiques des fibres — y compris le contrôle du poids, un taux de glycémie équilibré et un risque réduit de contracter certaines maladies ? Grâce aux recherches, nous en savons chaque fois plus sur la façon dont ces molécules profitent à la santé en se déplaçant dans l’organisme.

SCFA INFOGRAPHIC post_FR

 

 

Références :

Slavin J. (2013) Fiber and Prebiotics: Mechanisms and Health Benefits. Nutrients 5(4), 1417-1435; doi:10.3390/nu5041417

den Besten G, et al. (2013) The role of short-chain fatty acids in the interplay between diet, gut microbiota, and host energy metabolism. Journal of Lipid Research 54(9): 2325–2340. doi:  10.1194/jlr.R036012 den Besten G, et al. (See above)

Wong JMW, et al. (2006) Colonic Health: Fermentation and Short Chain Fatty Acids. Journal of Clinical Gastroenterology. 40(3):235-243

O’Keefe SJD, et al. (2015) Fat, fibre and cancer risk in African Americans and rural Africans. Nature Communications 6:6342 doi: 10.1038/ncomms7342 den besten G, et al. (See above)

Soret R, et al. (2010) Short-chain fatty acids regulate the enteric neurons and control gastrointestinal motility in rats. Gastroenterology. 138(5): 1772-1782.

GMFH Editing Team