Le microbiote intestinal et la joie de vivre…

Il est bien connu que les niveaux de sérotonine (aussi appelée la « molécule du bonheur »  car elle joue un rôle majeur dans la régulation de l’humeur et des émotions) dans le cerveau  sont parfois altérés à cause de l’anxiété, la dépression, le stress ou l’excitation. Une étude récente a prouvé que les premières bactéries intestinales de l’enfant peuvent être en relation avec le bonheur de l’adulte. Autrement dit, la présence et la composition du microbiote intestinal pendant les étapes de croissance influencent les fonctions cérébrales à l’âge adulte.

Comme les chercheurs le croient, l’ingestion d’antibiotiques, l’alimentation, une infection ou toute autre manipulation du microbiote peuvent avoir des conséquences considérables sur les fonctions cérébrales à l’âge adulte. En fait, le Dr Gerard Clarke affirme que « même si nous connaissions déjà les bienfaits du microbiote intestinal pour notre santé en général, nos études ont mis en évidence combien nos « petits amis » sont importants pour notre bien-être mental. »

Sans aucun doute, ces conclusions sont essentielles pour nous, car nous sommes plus conscients maintenant de l’importance de notre microbiote intestinal dès notre plus jeune âge. Voulez-vous en apprendre davantage ? Vous trouverez plus d’information ici ou vous pouvez aussi lire l’intégralité de l’article dans le journal Molecular Psychiatry.

Faites donc confiance à votre microbiote intestinal et prenez-en bien soin, car il joue un rôle majeur dans votre bonheur.

GMFH Editing Team