Le chocolat, bon pour la santé grâce aux microbes intestinaux

153486252Le chocolat est depuis longtemps réputé bénéfique pour la santé. À présent, une étude dévoile une raison pour laquelle la consommation de poudre de cacao peut s’avérer salutaire, notamment pour le cœur et le contrôle du poids. La clé de ce mystère se trouve dans les intestins : les bactéries de la flore intestinale décomposent le chocolat en molécules qui réduisenrt la pression des vaisseaux sanguins.

Ces découvertes ont été présentées au cours de la rencontre, à Dallas, de la Société américaine de chimie (ACM- American Chemical Society) par des scientifiques de l’Université d’État de Louisiane, dirigés par le Professeur John Finley.

L’ingestion de chocolat a toujours été associée à des bénéfices pour la santé : des effets aphrodisiaques à la diminution de la fatigue. La science a déjà confirmé certains de ces bienfaits, comme le fait que le cacao contenu dans le chocolat réduit la pression sanguine et le poids corporel (même si ces effets sont partiellement annulés par les sucres et le lait rajoutés dans la plupart des chocolats commercialisés). L’équipe du Pr Finley a maintenant mis en évidence le rôle primordial des bactéries intestinales pour aider à transformer le chocolat en une substance bénéfique.

Les auteurs de l’étude ont fait circuler la poudre de cacao à l’intérieur d’éprouvettes qui simulaient l’environnement du tract digestif humain, y compris les bactéries qui sont normalement présentes dans le microbiote intestinal. Ils ont constaté que ces bactéries brisaient certains composants du cacao, dénommés polyphénols. Ces molécules, au départ trop grosses pour être absorbées par le sang, sont broyées par les bactéries intestinales qui les transforment en de petites particules chimiques qui, elles, peuvent passer dans le sang. Ces substances chimiques ont la capacité de réduire l’inflammation des tissus cardiovasculaires.

« Les bons microbes (intestinaux), tels que les Bifidobacterium et les bactéries lactiques, se régalent avec le chocolat. Lorsque vous mangez du chocolat noir, elles le fermentent et produisent ainsi des composants antiinflammatoires », explique Maria Moore, une étudiante en licence qui a participé à l’étude.

Le prochain pas pour les chercheurs sera de vérifier leurs conclusions chez des patients réels. Ils leur feront consommer de la poudre de cacao et observeront si leur circulation sanguine véhicule les mêmes minuscules molécules que les bactéries avaient produites dans les tubes d’essais au cours de leur étude. Cela confirmerait que les bactéries sont bien les vraies responsables des bienfaits du chocolat.

Ce n’est pas la première fois que des scientifiques trouvent une connexion entre le chocolat et les bactéries intestinales. En effet, tel que nous l’avons déjà expliqué dans ce blog, certaines études ont démontré que le chocolat pouvait augmenter la proportion de bactéries bénéfiques par rapport aux nocives dans les intestins.

GMFH Editing Team