L’Association Américaine de Gastroentérologie crée le Centre d’Enseignement et de Recherche sur le Microbiome Intestinal

Comme nous l’avons déjà mentionné à plusieurs reprises depuis le lancement de notre blog, le microbiote intestinal attire de manière croissante l’attention des experts, mais aussi celle du grand public. Certains projets ont déjà été accomplis, et d’autres sont en cours de réalisation. Des nouvelles récentes nous arrivent directement des États-Unis, où l’Association Américaine de Gastroentérologie (AGA- American Gastroenterological Association) co-organisatrice du Second Sommet Microbiote Intestinal et Santé (2nd Gut Microbiota for Health Summit) de Madrid, en février 2013, a annoncé la création du Centre d’Enseignement et de Recherche sur le Microbiome Intestinal. La mission est « de faire avancer la recherche et l’enseignement portant sur le rôle du microbiome intestinal dans la maladie et la santé humaine ».

« Le microbiome intestinal se trouve parmi les domaines de recherche les plus excitants et prometteurs à l’heure actuelle. En tant que gastroentérologues, nous nous trouvons dans une position exceptionnelle pour mener des recherches sur le microbiome intestinal et transférer ces découvertes fondamentales vers de nouvelles méthodes visant à préserver et à améliorer la santé de nos patients » affirme le Pr Loren Laine, président de l’Institut AGA. « Le microbiome intestinal offre une myriade de possibilités aux professionnels de la recherche fondamentale et translationnelle du domaine gastrointestinal, ainsi qu’aux cliniciens et aux patients. »

Des personnalités mondialement reconnues, issues de différentes disciplines liées à ce domaine, sont réunies au sein d’un comité scientifique consultatif, dont le but est de fournir les orientations nécessaires pour aborder les problèmes concernant le microbiome intestinal, d’une part, et d’autre part, de formuler au comité de direction de l’AGA des recommandations stratégiques d’autre part. À la tête de ce comité consultatif scientifique se trouve le Pr Gary Wu, de la Faculté de Médecine de l’Université de Pennsylvanie. « Il s’agit d’un moment absolument passionnant pour la science, où les avancées technologiques offrent une opportunité sans précédent d’explorer non seulement la composition, mais aussi la fonction des communautés microbiennes logées dans notre appareil digestif. Les connaissances acquises fourniront sans doute de nouveaux points de vue sur la pathogenèse des maladies, et des modalités thérapeutiques innovantes », a déclaré le Pr Wu.

Nous avons hâte d’en savoir plus et vous tiendrons informé de toutes leurs actualités. Nous souhaitons un grand succès à l’AGA. Vous pouvez suivre l’AGA sur Twitter (@AmerGastroAssn) et devenir leur fan sur Facebook.

GMFH Editing Team