Que se passe-t-il si nous ne nourrissons pas notre microbiote intestinal ? Selon Mahesh Desai, chercheur au Luxembourg Institute of Health, la barrière intestinale pourrait être détruite ou dégradée, provoquant ainsi des maladies intestinales.  « Notre microbiote intestinal a évolué pour se nourrir des fibres que nous consommons, mais aussi de la couche de mucus sécrétée par l’hôte. Un équilibre entre ces deux activités s’avère donc nécessaire, » souligne le scientifique.

Nous avons eu l’occasion de parler au Dr Desai pendant le 7e Sommet Mondial Microbiote Intestinal et Santé qui s’est tenu à Rome. Dans la vidéo de cette interview, il aborde également le sujet des différents types de fibres présentes dans les fruits, les légumes et les céréales complètes, ainsi que l’importance d’incorporer des prébiotiques à notre alimentation afin de nous maintenir en bonne santé. « Les céréales complètes sont primordiales, car elles contiennent une grande variété de polysaccharides qui nourrissent le microbiote. »

GMFH Editing Team