Interview avec José Clemente : « Les altérations du microbiote pendant les premières étapes de la vie dues à une césarienne pourraient être à l’origine des futures maladies de l’enfant »

On a longtemps cru que les bébés naissaient dépourvus de germes. Nous savons maintenant qu’ils portent un certain nombre de bactéries et que la façon dont ils sont nés peut influencer leur microbiote initial et même leur santé.

Le chercheur José Clemente, professeur adjoint à l’École de médecine Icahn du Mount Sinai, à New York, mène des recherches visant à déterminer s’il est possible d’inverser les effets d’une colonisation bactérienne anormale, suite à une césarienne, par exemple. Il a participé au 5e Sommet mondial sur le microbiote intestinal et la santé 2016 qui s’est tenu à Miami, où nous avons eu l’occasion de l’interviewer pour parler de l’importance du microbiote intestinal pendant les premières étapes de la vie. Nous espérons que vous apprécierez l’interview.

GMFH Editing Team