Une étude menée par des chercheurs portugais et publiée dans PLOS Biology a découvert que les envies pouvaient avoir leur origine très loin du cerveau, dans l’intestin et que les bactéries « parlent » au cerveau et contrôlent ce que les mouches des fruits mangent.

Selon une nouvelle étude publiée dans Science Advances, l’interaction avec les autres serait liée à un microbiote « sain », riche et diversifié, du moins chez les chimpanzés, ce qui favorise à son tour une existence plus longue et saine.

Le microbiote intestinal et la joie de vivre…

12 Nov 2012

par GMFH Editing Team

Il est bien connu que les niveaux de sérotonine (aussi appelée la « molécule du bonheur »  car elle joue un rôle majeur dans la régulation de l’humeur et des émotions) dans le cerveau  sont parfois altérés à cause de l’anxiété, la