Category : Alimentation

Une alimentation saine riche en fibres et des horaires de repas réguliers pendant la journée sont des outils simples auxquels nous pouvons facilement accéder pour améliorer la rythmicité du microbiote intestinal.

Manon Oliero
Manon Oliero débute son doctorat sur le microbiote intestinal, la nutrition et le cancer au CRCHUM de Montréal. Avant, elle s’est spécialisée dans le domaine du microbiote intestinal et de la nutrition en obtenant un master à Paris en microbiologie et un diplôme d’ingénieur en alimentation et santé à Beauvais. Elle a fait ses premiers pas dans le domaine de la communication scientifique à Barcelone à la suite de son travail sur le microbiote intestinale et l’alimentation au VHIR. Elle est vraiment concernée par la santé publique et pense qu’avec une meilleure alimentation et un mode de vie plus sain nous pourrions être en bonne santé.

Une alimentation saine riche en fibres et des horaires de repas réguliers pendant la journée sont des outils simples auxquels nous pouvons facilement accéder pour améliorer la rythmicité du microbiote intestinal.

Manon Oliero
Manon Oliero débute son doctorat sur le microbiote intestinal, la nutrition et le cancer au CRCHUM de Montréal. Avant, elle s’est spécialisée dans le domaine du microbiote intestinal et de la nutrition en obtenant un master à Paris en microbiologie et un diplôme d’ingénieur en alimentation et santé à Beauvais. Elle a fait ses premiers pas dans le domaine de la communication scientifique à Barcelone à la suite de son travail sur le microbiote intestinale et l’alimentation au VHIR. Elle est vraiment concernée par la santé publique et pense qu’avec une meilleure alimentation et un mode de vie plus sain nous pourrions être en bonne santé.

Une nouvelle étude publiée dans le « British Medical Journal » fournit la preuve qu’une alimentation plus traditionnelle, c’est-à-dire faible en lipides et riche en glucides, pourrait être bénéfique pour le microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Une nouvelle étude publiée dans le « British Medical Journal » fournit la preuve qu’une alimentation plus traditionnelle, c’est-à-dire faible en lipides et riche en glucides, pourrait être bénéfique pour le microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Le régime alimentaire a une énorme influence sur la composition du microbiote intestinal, et il est prouvé que la façon dont le microbiote intestinal métabolise notre nourriture serait plus importante que ce que nous mangeons.

Allison Clark
Allison Clark a un mastère en nutrition et santé de l’Université Ouverte de Barcelone et un mastère en journalisme. Rédactrice freelance et nutritionniste, elle a publié diverses évaluations pour les pairs sur le rôle du microbiote intestinal dans la santé, les maladies et les performances dans les activités d’endurance. Allison s’intéresse notamment au rôle de l’alimentation et du microbiote intestinal dans la santé et les maladies. Suivez-la sur Twitter @Heal_your_Gut.

Le régime alimentaire a une énorme influence sur la composition du microbiote intestinal, et il est prouvé que la façon dont le microbiote intestinal métabolise notre nourriture serait plus importante que ce que nous mangeons.

Allison Clark
Allison Clark a un mastère en nutrition et santé de l’Université Ouverte de Barcelone et un mastère en journalisme. Rédactrice freelance et nutritionniste, elle a publié diverses évaluations pour les pairs sur le rôle du microbiote intestinal dans la santé, les maladies et les performances dans les activités d’endurance. Allison s’intéresse notamment au rôle de l’alimentation et du microbiote intestinal dans la santé et les maladies. Suivez-la sur Twitter @Heal_your_Gut.

Une étude récente menée par Philippe Marteau a analysé et mesuré le temps nécessaire avant d’observer une amélioration des douleurs abdominales après la consommation d’un produit laitier fermenté.

Allison Clark
Allison Clark a un mastère en nutrition et santé de l’Université Ouverte de Barcelone et un mastère en journalisme. Rédactrice freelance et nutritionniste, elle a publié diverses évaluations pour les pairs sur le rôle du microbiote intestinal dans la santé, les maladies et les performances dans les activités d’endurance. Allison s’intéresse notamment au rôle de l’alimentation et du microbiote intestinal dans la santé et les maladies. Suivez-la sur Twitter @Heal_your_Gut.

Une étude récente menée par Philippe Marteau a analysé et mesuré le temps nécessaire avant d’observer une amélioration des douleurs abdominales après la consommation d’un produit laitier fermenté.

Allison Clark
Allison Clark a un mastère en nutrition et santé de l’Université Ouverte de Barcelone et un mastère en journalisme. Rédactrice freelance et nutritionniste, elle a publié diverses évaluations pour les pairs sur le rôle du microbiote intestinal dans la santé, les maladies et les performances dans les activités d’endurance. Allison s’intéresse notamment au rôle de l’alimentation et du microbiote intestinal dans la santé et les maladies. Suivez-la sur Twitter @Heal_your_Gut.

De récentes recherches ont montré l’importance du microbiote intestinal pour la santé intestinale, et que l’alimentation reste le moyen le plus efficace pour influencer le microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

De récentes recherches ont montré l’importance du microbiote intestinal pour la santé intestinale, et que l’alimentation reste le moyen le plus efficace pour influencer le microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Le Dr Mackay, immunologiste et professeur à l’université de Monash, à Melbourne, désigne le microbiote intestinal comme l’un des éléments clés de l’augmentation des maladies auto-immunes.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Le Dr Mackay, immunologiste et professeur à l’université de Monash, à Melbourne, désigne le microbiote intestinal comme l’un des éléments clés de l’augmentation des maladies auto-immunes.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Cette infographie de l’Association Scientifique Internationale pour les Probiotiques et les Prébiotiques (ISAPP) permet de comprendre les différences entre probiotiques et prébiotiques et comment s’en servir pour maintenir l’équilibre du microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Cette infographie de l’Association Scientifique Internationale pour les Probiotiques et les Prébiotiques (ISAPP) permet de comprendre les différences entre probiotiques et prébiotiques et comment s’en servir pour maintenir l’équilibre du microbiote intestinal.

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Les glucides se retrouvent sous plusieurs formes, dont certaines qui attirent tout particulièrement l’attention des scientifiques depuis quelque temps : ceux qui résistent à la digestion dans la partie supérieure du tractus gastro-intestinal et continuent leur voyage pour atteindre les microorganismes présents dans le côlon. Le Dr Laure Bindels, professeur de l’Université Catholique de Louvain, en Belgique, s’est demandé s’il serait…

Kristina Campbell
L’écrivain scientifique Kristina Campbell (M. Sc), résidant en Colombie-Britannique, au Canada, s'est spécialisée dans la communication sur le microbiote intestinal, la santé digestive et la nutrition. Auteur du best-seller Well-Fed Microbiome Cookbook, ses articles en tant que freelance sont parus dans des journaux du monde entier. Kristina s'est jointe à l'équipe d'édition de Gut Microbiota for Health en 2014. Retrouvez Kristina sur : GoogleTwitter

Les glucides se retrouvent sous plusieurs formes, dont certaines qui attirent tout particulièrement l’attention des scientifiques depuis quelque temps : ceux qui résistent à la digestion dans la partie supérieure du tractus gastro-intestinal et continuent leur voyage pour atteindre les microorganismes présents dans le côlon. Le Dr Laure Bindels, professeur de l’Université Catholique de Louvain, en Belgique, s’est demandé s’il serait…

Kristina Campbell
L’écrivain scientifique Kristina Campbell (M. Sc), résidant en Colombie-Britannique, au Canada, s'est spécialisée dans la communication sur le microbiote intestinal, la santé digestive et la nutrition. Auteur du best-seller Well-Fed Microbiome Cookbook, ses articles en tant que freelance sont parus dans des journaux du monde entier. Kristina s'est jointe à l'équipe d'édition de Gut Microbiota for Health en 2014. Retrouvez Kristina sur : GoogleTwitter

Avec ses travaux, John Cryan, chercheur principal à l’Institut APC Microbiome de Cork (Irlande) cherche à comprendre l’interaction entre cerveau, intestin et microbiome. Lors de son intervention à la TEDxHa'pennyBridge, qui s’est tenue à Dublin en juin 2017, le Pr Cryan s’est penché sur cette connexion et son influence sur les maladies psychiatriques et celles du système immunitaire. 

GMFH Editing Team

Avec ses travaux, John Cryan, chercheur principal à l’Institut APC Microbiome de Cork (Irlande) cherche à comprendre l’interaction entre cerveau, intestin et microbiome. Lors de son intervention à la TEDxHa'pennyBridge, qui s’est tenue à Dublin en juin 2017, le Pr Cryan s’est penché sur cette connexion et son influence sur les maladies psychiatriques et celles du système immunitaire. 

GMFH Editing Team

Nous sommes sans doute nombreux à nous souvenir, étant petits, que lorsque nous avions mal au ventre, notre grand-mère nous conseillait toujours de manger un yaourt pour vite aller mieux. La science lui donne raison ! Les aliments fermentés comme le yaourt, qui font partie de notre alimentation depuis des siècles, contribuent à notre bonne santé. Comment ? En prenant soin de…

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Nous sommes sans doute nombreux à nous souvenir, étant petits, que lorsque nous avions mal au ventre, notre grand-mère nous conseillait toujours de manger un yaourt pour vite aller mieux. La science lui donne raison ! Les aliments fermentés comme le yaourt, qui font partie de notre alimentation depuis des siècles, contribuent à notre bonne santé. Comment ? En prenant soin de…

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina