Category : Microbiote intestinal

Un nouvel article sur le microbiote intestinal paru dans le magazine National Geographic examine les fonctions essentielles de ces micro-organismes sur la santé humaine au cours de la vie.

GMFH Editing Team

Un nouvel article sur le microbiote intestinal paru dans le magazine National Geographic examine les fonctions essentielles de ces micro-organismes sur la santé humaine au cours de la vie.

GMFH Editing Team

Nombreux sont ceux qui souhaitent réduire leur risque cardiométabolique (RCM)* afin de vivre longtemps et en bonne santé ; en d’autres termes, nous voulons être exposés à ce que les médecins appellent communément « un risque faible de développer une maladie cardiovasculaire et un diabète ». Quelle est la relation entre notre microbiote intestinal et le risque cardiométabolique ? Nous savons encore peu de…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Nombreux sont ceux qui souhaitent réduire leur risque cardiométabolique (RCM)* afin de vivre longtemps et en bonne santé ; en d’autres termes, nous voulons être exposés à ce que les médecins appellent communément « un risque faible de développer une maladie cardiovasculaire et un diabète ». Quelle est la relation entre notre microbiote intestinal et le risque cardiométabolique ? Nous savons encore peu de…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Paul Cotter et son équipe, à l’Université de Cork (Irlande) étudient l’impact de diverses activités sportives à intensité variables sur le microbiote intestinal des athlètes et la composition des métabolites microbiens et humains dérivés.

Manon Oliero
Manon Oliero débute son doctorat sur le microbiote intestinal, la nutrition et le cancer au CRCHUM de Montréal. Avant, elle s’est spécialisée dans le domaine du microbiote intestinal et de la nutrition en obtenant un master à Paris en microbiologie et un diplôme d’ingénieur en alimentation et santé à Beauvais. Elle a fait ses premiers pas dans le domaine de la communication scientifique à Barcelone à la suite de son travail sur le microbiote intestinale et l’alimentation au VHIR. Elle est vraiment concernée par la santé publique et pense qu’avec une meilleure alimentation et un mode de vie plus sain nous pourrions être en bonne santé.

Paul Cotter et son équipe, à l’Université de Cork (Irlande) étudient l’impact de diverses activités sportives à intensité variables sur le microbiote intestinal des athlètes et la composition des métabolites microbiens et humains dérivés.

Manon Oliero
Manon Oliero débute son doctorat sur le microbiote intestinal, la nutrition et le cancer au CRCHUM de Montréal. Avant, elle s’est spécialisée dans le domaine du microbiote intestinal et de la nutrition en obtenant un master à Paris en microbiologie et un diplôme d’ingénieur en alimentation et santé à Beauvais. Elle a fait ses premiers pas dans le domaine de la communication scientifique à Barcelone à la suite de son travail sur le microbiote intestinale et l’alimentation au VHIR. Elle est vraiment concernée par la santé publique et pense qu’avec une meilleure alimentation et un mode de vie plus sain nous pourrions être en bonne santé.

Une nouvelle étude menée par des scientifiques de la Nova Southeastern University (NSU), démontre qu’un sommeil de mauvaise qualité perturbe la qualité du microbiote intestinal, entrainant une détérioration générale de la santé.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Une nouvelle étude menée par des scientifiques de la Nova Southeastern University (NSU), démontre qu’un sommeil de mauvaise qualité perturbe la qualité du microbiote intestinal, entrainant une détérioration générale de la santé.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs de l’Université de Californie-Los Angeles (UCLA), a fourni de nouvelles preuves de l’existence d’une corrélation entre la composition du microbiote intestinal et les réponses émotionnelles et comportementales.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs de l’Université de Californie-Los Angeles (UCLA), a fourni de nouvelles preuves de l’existence d’une corrélation entre la composition du microbiote intestinal et les réponses émotionnelles et comportementales.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Selon une étude récente, la détresse psychologique maternelle après la naissance peut perturber le développement du microbiote intestinal chez l’enfant et ainsi avoir des conséquences sur sa santé.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Selon une étude récente, la détresse psychologique maternelle après la naissance peut perturber le développement du microbiote intestinal chez l’enfant et ainsi avoir des conséquences sur sa santé.

Cristina Sáez
Cristina Sáez est une journaliste scientifique indépendante. Elle travaille pour différents médias, notamment le quotidien La Vanguardia où elle dirige la rubrique scientifique Big Vang ; elle collabore avec des centres de recherche et des sociétés scientifiques. Elle a été récompensée pour son travail journalistique par le prix Boehringer Ingelheim 2015 pour le journalisme en médecine, entre autres. Retrouvez Cristina sur Twitter @saez_cristina

Notre appareil digestif, et notre microbiote, sont soumis à des changements dus au vieillissement. Notre alimentation et la génétique déterminent, en grande partie, la composition et les fonctions exercées par nos bactéries intestinales, dont les origines remontent à la naissance.

GMFH Editing Team

Notre appareil digestif, et notre microbiote, sont soumis à des changements dus au vieillissement. Notre alimentation et la génétique déterminent, en grande partie, la composition et les fonctions exercées par nos bactéries intestinales, dont les origines remontent à la naissance.

GMFH Editing Team

2019 arrive à sa fin avec de nombreuses avancées dans le domaine du microbiote intestinal. Envie de connaitre la liste des 10 articles les plus lus de la section Gut Microbiota for Health News Watch en 2019 ?

GMFH Editing Team

2019 arrive à sa fin avec de nombreuses avancées dans le domaine du microbiote intestinal. Envie de connaitre la liste des 10 articles les plus lus de la section Gut Microbiota for Health News Watch en 2019 ?

GMFH Editing Team

Cette nouvelle infographie de GMFH explique comment des facteurs tels que le mode de naissance, l’alimentation et les traitements antibiotiques ont un impact sur le développement de notre microbiote, sa diversité et sa richesse.

GMFH Editing Team

Cette nouvelle infographie de GMFH explique comment des facteurs tels que le mode de naissance, l’alimentation et les traitements antibiotiques ont un impact sur le développement de notre microbiote, sa diversité et sa richesse.

GMFH Editing Team

Angela Genoni, de l’Université Edith Cowan (Australie) a démontré que suivre un régime paléo pendant plus d’un an entraine des changements défavorables dans la composition du microbiote intestinal.

Andreu Prados
Andreu Prados est pharmacien et diététicien-nutritionniste (B.Sc.). Rédacteur scientifique spécialisé en microbiote intestinal et probiotiques, il travaille également en tant que conférencier et conseiller en nutrition et santé. Retrouvez Andreu sur Twitter @andreuprados

Angela Genoni, de l’Université Edith Cowan (Australie) a démontré que suivre un régime paléo pendant plus d’un an entraine des changements défavorables dans la composition du microbiote intestinal.

Andreu Prados
Andreu Prados est pharmacien et diététicien-nutritionniste (B.Sc.). Rédacteur scientifique spécialisé en microbiote intestinal et probiotiques, il travaille également en tant que conférencier et conseiller en nutrition et santé. Retrouvez Andreu sur Twitter @andreuprados