Megan Mouw

Written by Megan Mouw

Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Le kimchi, la choucroute et le kombucha ne sont pas seulement des aliments tendance qui ont gagné en popularité ces dernières années, mais ils se trouvent également être des aliments et des boissons qui dépendent de l’activité fermentaire de microorganismes pour leur saveur unique, leur texture et leurs propriétés. L’équipe d’édition de GMFH a rencontré le professeur Robert Hutkins de…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Le kimchi, la choucroute et le kombucha ne sont pas seulement des aliments tendance qui ont gagné en popularité ces dernières années, mais ils se trouvent également être des aliments et des boissons qui dépendent de l’activité fermentaire de microorganismes pour leur saveur unique, leur texture et leurs propriétés. L’équipe d’édition de GMFH a rencontré le professeur Robert Hutkins de…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Les pommes de terre, ces féculents pourtant tant appréciés, ont souvent une mauvaise réputation au niveau nutritionnel car elles sont riches en fécule. La fécule est principalement composée d’amidon, un glucide complexe, absorbé au niveau de l’intestin. Les travaux du laboratoire du Dr Thomas Schmidt (Université du Michigan) offrent toutefois une certaine rédemption pour l’humble pomme de terre. Bien que…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Les pommes de terre, ces féculents pourtant tant appréciés, ont souvent une mauvaise réputation au niveau nutritionnel car elles sont riches en fécule. La fécule est principalement composée d’amidon, un glucide complexe, absorbé au niveau de l’intestin. Les travaux du laboratoire du Dr Thomas Schmidt (Université du Michigan) offrent toutefois une certaine rédemption pour l’humble pomme de terre. Bien que…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Les micro-organismes qui vivent dans nos intestins sont plus bien plus importants que beaucoup d'entre nous ne le pensent. Par contre l'une des plus grandes menaces pour la santé et la diversité de notre microbiote intestinal est l'utilisation inappropriée d'antibiotiques. Pour sensibiliser la population à ce problème et lui donner les moyens d'utiliser de façon responsable les antibiotiques, la Journée…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Les micro-organismes qui vivent dans nos intestins sont plus bien plus importants que beaucoup d'entre nous ne le pensent. Par contre l'une des plus grandes menaces pour la santé et la diversité de notre microbiote intestinal est l'utilisation inappropriée d'antibiotiques. Pour sensibiliser la population à ce problème et lui donner les moyens d'utiliser de façon responsable les antibiotiques, la Journée…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Les fibres bien qu’essentielles sont souvent négligées dans l’alimentation de nombreuses personnes. Bien que certaines d’entre elles ne soient pas être digérées par l’Homme, elles peuvent l’être par les bactéries de notre intestin, notre microbiote intestinal. Certaines sont qualifiées de prébiotiques. Les similitudes entre les fibres et les prébiotiques portent souvent à confusion quand il s’agit de les différencier. Cette…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Les fibres bien qu’essentielles sont souvent négligées dans l’alimentation de nombreuses personnes. Bien que certaines d’entre elles ne soient pas être digérées par l’Homme, elles peuvent l’être par les bactéries de notre intestin, notre microbiote intestinal. Certaines sont qualifiées de prébiotiques. Les similitudes entre les fibres et les prébiotiques portent souvent à confusion quand il s’agit de les différencier. Cette…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

L’obésité et les maladies cardiovasculaires ne cessent d’augmenter dans les pays développés, entre autres en raison de l’évolution du régime alimentaire traditionnellement pauvre en lipides et riche en glucides, vers une alimentation plus riche en lipides et plus faible en glucides. Une nouvelle étude publiée dans le « British Medical Journal » relate cette transition alimentaire et fournit la preuve qu’une alimentation…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

L’obésité et les maladies cardiovasculaires ne cessent d’augmenter dans les pays développés, entre autres en raison de l’évolution du régime alimentaire traditionnellement pauvre en lipides et riche en glucides, vers une alimentation plus riche en lipides et plus faible en glucides. Une nouvelle étude publiée dans le « British Medical Journal » relate cette transition alimentaire et fournit la preuve qu’une alimentation…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Il est évident que l’intestin joue un rôle important pour la santé. Au-delà, de la digestion et de l’absorption des nutriments, l’intestin agit comme une barrière et un filtre lui permettant de faire le tri entre les éléments bons ou néfastes.  De récentes recherches ont montré l’importance du microbiote intestinal pour la santé intestinale, et que l'alimentation reste le moyen…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Il est évident que l’intestin joue un rôle important pour la santé. Au-delà, de la digestion et de l’absorption des nutriments, l’intestin agit comme une barrière et un filtre lui permettant de faire le tri entre les éléments bons ou néfastes.  De récentes recherches ont montré l’importance du microbiote intestinal pour la santé intestinale, et que l'alimentation reste le moyen…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

La fréquence des maladies auto-immunes ne cesse d’augmenter. Heureusement, les découvertes scientifiques telles que celles faites par le Dr Charles Mackay nous permettent de comprendre le rôle que pourrait occuper le microbiote intestinal dans ces maladies. Le Dr Mackay, professeur d’immunologie à l’université de Monash (Melbourne, Australie), décrit les maladies auto-immunes comme un mal nécessaire. « D’un côté, nous avons besoin…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

La fréquence des maladies auto-immunes ne cesse d’augmenter. Heureusement, les découvertes scientifiques telles que celles faites par le Dr Charles Mackay nous permettent de comprendre le rôle que pourrait occuper le microbiote intestinal dans ces maladies. Le Dr Mackay, professeur d’immunologie à l’université de Monash (Melbourne, Australie), décrit les maladies auto-immunes comme un mal nécessaire. « D’un côté, nous avons besoin…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

L’intérieur de notre intestin est comparable à une forêt tropicale : un écosystème riche, diversifié et débordant de vie, dont les microorganismes qui le composent se disputent les ressources comme les nutriments et l’espace. Chez les personnes en bonne santé, un équilibre délicat est maintenu, avec des bactéries bénéfiques surpassant en nombre les bactéries à l’origine de maladies. En revanche, lorsque…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

L’intérieur de notre intestin est comparable à une forêt tropicale : un écosystème riche, diversifié et débordant de vie, dont les microorganismes qui le composent se disputent les ressources comme les nutriments et l’espace. Chez les personnes en bonne santé, un équilibre délicat est maintenu, avec des bactéries bénéfiques surpassant en nombre les bactéries à l’origine de maladies. En revanche, lorsque…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Nous savons tous que le sport est bon pour la santé. La pratique régulière d’une activité physique est associée à une diminution des niveaux d’inflammation, une amélioration du métabolisme et de l’humeur, ainsi qu’à la longévité et au bien-être. Pourtant, certains ont encore besoin d’une motivation additionnelle pour échanger leur sofa contre la salle de sport. Heureusement, la science est…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.

Nous savons tous que le sport est bon pour la santé. La pratique régulière d’une activité physique est associée à une diminution des niveaux d’inflammation, une amélioration du métabolisme et de l’humeur, ainsi qu’à la longévité et au bien-être. Pourtant, certains ont encore besoin d’une motivation additionnelle pour échanger leur sofa contre la salle de sport. Heureusement, la science est…

Megan Mouw
Megan Mouw est licenciée en microbiologie par l’Université McGill, au Canada. De son expérience au sein du centre médical de l’Université de Californie (UCSF), à San Francisco, est née sa passion par le rôle du microbiote intestinal dans le maintien de la santé et du bienêtre. Elle poursuit en ce moment des études de Microbiologie et Toxicologie Environnementale à l’Université de Californie, à Santa Cruz, d’où elle souhaite partager son amour pour la science à travers ses articles.